Histoire du jour: Le réveil du Monstre de Gila

© Michael D. Kern / NPL

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 4 mars, partons dans le désert de Sonora en Amérique à la découverte du monstre de Gila ! La fin de l’hiver se fait ressentir dans la plus grande zone désertique d’Amérique du Nord. Là, les premières floraisons annoncent les prémices du printemps. Comme les fleurs jaunes dorées appelées « Gold Poppies » qui s’épanouissent autour des emblématiques cactus Saguaro ! le Far West reprend enfin des couleurs ! C’est l’occasion rêvée pour le Monstre de Gila, unique lézard venimeux des États-Unis, de refaire surface, après 3 mois d’hibernation ! Il tient son nom de la rivière de Gila, qui traverse en partie l’Arizona. C’est près de cette zone humide qu’il a dormi dans un terrier, ou sous des rochers enveloppé dans sa longue queue. Ce qui d’ailleurs, ne le change pas trop de ses habitudes, puisqu’il passe la plupart de ses journées caché dans le sol ! Large et massif, le monstre de Gila arpente lentement le sol, arborant ses écailles noires, orange et rose avec fierté. L’heure du repas a sonné après le jeûne hivernal : le lézard s’empresse de chercher sa nourriture préférée, les œufs ! Bien que son venin soit dangereux et que son nom puisse sonner la terreur, sachez qu’il est un être très lent et passif, à la taille très réduite (maximum 60 cm) ! Pas si monstrueux que cela !