Histoire du jour : les pikas face au réchauffement climatique

© Minden Pictures / Donald M. Jones / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

En ce 28 janvier, un petit rongeur surveille l'entrée de son terrier, posé sur un rocher. L'hiver, le pika n’hiberne pas et reste actif. Grâce à un métabolisme adapté, il est le champion lorsqu’il s’agit de conserver sa chaleur corporelle par temps froids. Cet habitant des montagnes (Amérique du Nord, Tibet) n’a donc pas peur du froid ni de la neige ! Mais avec le changement climatique, son environnement se réchauffe. Ne pouvant pas libérer le trop plein de chaleur emmagasiné, certains individus des populations résidantes en basse altitude migrent alors vers les sommets où il fait plus froid ! Mais une fois l’ascension réalisée, ils peuvent se retrouver face à un problème de taille. En effet, leur organisme n’est pas adapté à l’altitude et souffre alors du manque d’oxygène. Source Science mag