Histoire du jour : Les ratons laveurs investissent Brooklyn

Raton laveur (Allemagne) - Florian Möllers / Naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Lorsque la nuit tombe sur New-York, de petits bandits masqués sortent des buissons et s’en vont chercher de la nourriture dans les maisons en passant par les chatières ou bien fouillent dans les poubelles. S’ils n’étaient qu’une poignée il y a dix ans, les ratons laveurs ont désormais investi la ville, en particulier le quartier de Brooklyn. Les habitants finissent souvent par craquer lorsque ces animaux dévorent tous les fruits du jardin ou maltraitent le chat de la maison. Alors, ils appellent le 311, un numéro mis à disposition pour l’occasion. Ce qui n’était qu’une amusante curiosité il y a peu est devenu un vrai problème expliquent les biologistes. Le raton laveur est un grand opportuniste et il n’a eu aucun mal à passer d’un menu à base d’œufs d’oiseaux et d’invertébrés à une alimentation constituée de croquettes pour chiens et chats agrémentées de morceaux de pizzas chapardés à une table de restaurant. Pour dormir, ils ont aussi troqué leurs troncs d’arbres creux pour des cheminées et des greniers bien douillets. Aujourd’hui, ils sont absolument partout dans la ville et les habitants excédés font appel à des trappeurs pour les capturer. Mais, si les autorités exigent qu’ils soient euthanasiés du fait de risques de rage, l’animal a ses fans, ce qui n’est guère étonnant avec ce si joli minois et son comportement si attachant. Ainsi, beaucoup contournent la loi et se contentent de délocaliser ces animaux pour les relâcher dans des parcs et friches industrielles, loin du tumulte citadin. Mais c’est sans compter sur l’attrait de la ville et aussitôt le trappeur reparti le raton laveur remet le cap sur le centre ville ! New York Times