Histoire du jour : l’étonnante hibernation du petit rhinolophe

© Biosphoto / Kerstin Hinze

+ A A -

Disneynature

En ce 28 décembre, l’hibernation a déjà commencé pour la plupart des mammifères. C’est le cas du petit rhinolophe ! Accroché par les pattes au plafond et suspendu la tête en bas, il a entamé son long sommeil hivernal sous la froideur d’une cave ou d’une grotte (entre 4°C et 16°C), dans l’obscurité la plus totale et la tranquillité absolue. Plus petit des rhinolophes (5cm de long, mais une envergure d’environ 20cm), cette chauve-souris est aussi caractérisée par un appendice nasal étrange, en forme de fer à cheval ! Avant l’hiver, ce chasseur d’insectes – expert de la haute-voltige – a constitué d’importantes réserves de graisse afin d’assurer sa survie. En France, on le retrouve des plaines jusqu’aux montagnes ! Le petit rhinolophe dort paisiblement aujourd’hui, ses longues ailes enveloppant son corps et sa tête, telle une petite poche noire suspendue dans le vide… Source : Inventaire National du Patrimoine Naturel

Auvergne-Rhône-Alpes

VOIR SUR LA CARTE