Histoire du jour : Migrateurs, à vos marques, prêts ?...

© Biosphoto / Markus Varesvuo

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Les haies, les bois et les pâtures croulent sous les baies, drupes et autres fruits. Un festin pour moult animaux. Pouillots fitis, fauvettes grisettes ou loriot se gobergent de ces aliments riches et ce faisant, gagnent en poids.  Le phragmite des joncs par exemple prendra près de 5g, sur un poids moyen de 12g. Ces réserves sont essentielles pour attaquer la longue et périlleuse migration qui les mènera pour la plupart en Afrique sub-saharienne.