Il ne faut jamais se fier aux apparences

Cyril Ruoso / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

A l’approche d’un danger, les orangs-outans émettent une vocalise appelée « kiss squeak » que l’on pourrait traduire par baiser grinçant. Certains individus à Bornéo vont plus loin comme le montre de nouvelles recherches : ils placent leur main devant la bouche tout en émettant ce son. Si nous faisons le même geste pour chuchoter le plus discrètement possible à notre voisin, le grand singe, à l'inverse, se sert de sa paume pour amplifier le son. Non seulement il avertit son ennemi qu’il a été repéré mais qu’il ne fait pas le poids (en apparence !). C’est le seul mammifère connu à ce jour qui modifie ainsi volontairement les sons qu’il émet. Source : Journal of Experimental Biology