La boussole du phacochère

© Anup Shah/naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Les tortues marines, l’abeille domestique, les fourmis, les pigeons migrateurs ou encore les papillons monarques possèdent une sorte de GPS interne les aidant à se localiser et à s’orienter dans leurs déplacements grâce au champ magnétique de la Terre. Le phacochère et son cousin sanglier viennent de rejoindre ce club des adeptes de la boussole. Une nouvelle étude réalisée sur plus de 3000 sangliers et phacochères en Europe et en Afrique a montré que les animaux usaient ce compas magnétique pour se repérer dans de nouveaux espaces et pour chercher de la nourriture hors des limites de leur territoire. Une première chez ces espèces. Reste désormais à comprendre les mécanismes leur permettant de sentir et d’analyser le champ magnétique ainsi que leur façon d’en faire usage. Source : Mammal Review

Nairobi County

VOIR SUR LA CARTE