La coopération est de mise chez les oiseaux migrateurs

©Biosphoto / Philippe Henry

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 3 Février, une étude menée par des ornithologues de l’Université d’Oxford nous apprend comment les oiseaux migrateurs s’organisent pour économiser de l’énergie vitale, et réduire leur fatigue durant le voyage. La clé est de se déplacer en groupe. Avec leur formation de vol en V, on a découvert que chacun des ibis étudiés changeaient régulièrement de position. Ils ont à la fois un rôle de leader exposé et fatiguant en menant la migration. Puis ils se laissent porter au milieu du groupe, bénéficiant du courant ascendant produit par les battements d’ailes de ceux se trouvant à l’avant. Au total chaque oiseau économise en moyenne 32% d’énergie. La coopération est essentielle lors de ces migrations risquées pour les jeunes oiseaux, où jusqu’à 35% d’entre eux peuvent mourir d’épuisement lors de ce voyage. Source AFP