A la découverte du Bilby de Pâques

Martin Harvey / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Si les lapins, arrivés dans les bagages d’un britannique au 19ème siècle, sont abondants en Australie, ils n’ont rien à voir avec la distribution pascale des œufs en chocolat. Ici, c’est le bilby, qui s’en charge. Appelé aussi grand péramèle-lapin, il a été autrefois victime de la chasse (pour sa fourrure) et aujourd'hui de la prédation par des espèces introduites tels que les chats et renards. Afin de mobiliser les australiens à la cause de ce marsupial, totem protecteur des Aborigènes et personnage important du Temps du Rêve, mythe au cœur de leur culture, l’ONG Save the Bilby Fund a décidé d’en faire le symbole de Pâques. La vente de bilby en chocolat permet ainsi de contribuer au programme de conservation in situ et à la réintroduction d’individus afin de renforcer les populations existantes. Source : www.savethebilbyfund.com