La marée isole le Mont-Saint-Michel

© Vincent M. & E. Studler / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 28 septembre, le Mont Saint Michel retrouve son caractère insulaire durant quelques jours, comme il se doit lors des grandes marées.

À cette occasion, les verdoyants prés salés se retrouvent alors recouverts d’eau. Ces étendues d’herbes humides, encerclant baies, estuaires et bassins disparaissent peu à peu de ce paysage de carte postale. Lorsqu’ils ne sont pas immergés, les prés salés ou schorres représentent un formidable garde-manger pour les oiseaux comme l’échasse blanche et l’aigrette qui se régalent de crustacés et d’insectes mais aussi de la puccinelle, de la salicorne et de la spartine. Les moutons aussi, emblématiques dans la région, broutent sans cesse ces plantes vertes. Le pré salé joue aussi un rôle de nurserie, accueillant les jeunes poissons au cœur de sa flore inondée. À l’automne, les tiges de la salicorne s’embellissent de reflets rouges incandescents… un spectacle à apprécier de jour lorsque la mer se retire... Source Terre Sauvage