La voix de la forêt s’éveille

©NPL / Pete Oxford

+ A A -

Florent Taberlet, WWF

Aujourd’hui 26 mars, dans la forêt guyanaise, la saison des pluies bat son plein : pour les singes hurleurs roux, la vie reprend véritablement. Strictement herbivores, ils se sont contentés pendant toute la saison sèche de feuilles peu nourrissantes et ont adopté un rythme au ralenti. Depuis quelques jours, les balatas, kimbotos et autres grands arbres produisent des fruits caloriques en quantité, ce qui leur permet de retrouver une activité un peu plus intense. Ils demeurent les singes les plus calmes et les plus discrets de la forêt guyanaise… sauf quand, pour défendre leur territoire sans avoir à se déplacer, ils entament leurs hurlements, audibles à plusieurs kilomètres !

Notre partenaire

Florent Taberlet

http://guyane.wwf.fr/