À l’abri des regards, maman orvet met bas

©Biosphoto / Thomas Marent / Minden Pictures

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 14 septembre, c’est la période des naissances des fragiles bébés orvets. Blottie au fond de son abri, une femelle s’apprête à mettre bas... des futurs petits serpents ?Et bien non, des lézards ! Car contrairement aux apparences, l’orvet est bel et bien un lézard... aux pattes atrophiées ! La femelle pond alors une vingtaine d’œufs, poches transparentes dans lesquelles sont lovés les petits orvets complétement formés. Pas plus long que la mesure d’un doigt (4 à 7 cm), les futurs orvets se libèrent vite de cet étrange plasma et commencent alors leur vie sauvage. Adulte, cet accro des milieux humides ne mesure pas plus de 50 cm. Alors n’ayez pas peur, car derrière son apparence peu commode, l’orvet est  inoffensif pour l’homme, et n’hésitera pas à laisser le bout de sa queue entre vos mains pour prendre la fuite ! Source Terre Sauvage

Bourgogne Franche-Comté

VOIR SUR LA CARTE