Le retour de l’observatoire des lucioles et vers luisants !

© Floris van Breugel / naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Actu : Le retour de l’observatoire des lucioles et vers luisants !

Si les vers luisants et lucioles sont célébrés notamment au Japon où des festivals leurs sont dédiés, en France, les petits insectes se font de plus en plus rares. En cause les pollutions de tous genre, notamment lumineuse et phytosanitaire. Le CNRS avec le groupe associatif Estuaire a ouvert depuis 2015 l’observatoire des lucioles et vers luisants. Et attention à ne pas confondre les deux protagonistes : s’ils fabriquent à la nuit tombée une même lumière verte, dite froide, ils n’appartiennent pas aux mêmes groupes d’insectes et affichent une autre différence lumineuse de taille ! Chez les vers luisants, seule la femelle, à l’allure de larve et donc dépourvue d’ailes, émet une lueur tandis que chez les lucioles, mâle et femelle clignotent. Cette lumière permet, à la manière d’un langage morse, de communiquer au moment de la reproduction et de se retrouver pour s’accoupler. Si vous voulez participer au grand recensement de ces insectes, auxiliaires forts utiles car dévoreurs de limaces et d’escargots, rendez-vous sur le site de l’observatoire en cliquant ici. Source : http://www.asterella.eu

Île-de-France

VOIR SUR LA CARTE