Les acrobaties de l’écureuil roux

© Pierre Vernay / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Peut-être l’avez-vous aperçu ces jours-ci. Il dévale prestement les troncs, zigzague sur les branches des houppiers et saute d’un arbre à l’autre en équilibriste chevronné. Des prouesses rendues possibles grâce à sa queue en panache faisant office de balancier mais également au dessous de ses pattes agrémentées de petits coussinets antidérapants.  C’est l’hiver touchant à sa fin qui le pousse à s’agiter autant. Non seulement le retour de bourgeons, fleurs et fruits délicieux approche mais c’est aussi la saison des amours pour le petit roux. Après une parade en forme de ballet pour funambule des cimes, la femelle se mettra en quête d’un logis qu’elle construira dans un arbre perché en amassant feuilles, herbes et mousses. Puis, dans six semaines, au cœur de ce cocon douillet, elle donnera naissance à 3 ou 4 petits pesant à peine 10 grammes.

Bourgogne Franche-Comté

VOIR SUR LA CARTE