Les mesures de conservation du monarque portent leurs fruits !

© Frans Lanting / Mint Images / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Après de nombreuses mesures prises au Canada, aux États-Unis et au Mexique pour protéger le papillon monarque, les populations devraient cette année occuper de 3 à 4 hectares de forêts sur leurs lieux d’hibernation. Soit le quadruple de l’année précédente. Une victoire sachant que ce magnifique insecte avait vu ses effectifs chuter de plus de 90% au cours des dernières décennies. Bientôt, après avoir volé près de 4000 kilomètres, les monarques vont s’installer en nappe jusqu’à recouvrir les troncs des arbres des forêts situées entre l'État du Michoacan et l'État de Mexico. La déforestation illégale dans cette zone ainsi que l’usage d’herbicides et pesticides en Amérique du nord privent les papillons des asclépiadacées, leurs plantes nourricières. Malgré cette bonne nouvelle, il ne faut pas baisser les bras et se rappeler qu’il y a peu, les monarques occupaient encore 18,9 hectares de forêts… Source : AFP