L’opah a de la température !

© Juniors / biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Tous les poissons sont à sang froid ou poïkilothermes, c’est-à-dire qu’ils ne régulent pas leur températures et prennent celle du milieu ambiant. Tous sauf l'opah ! Certes, les thons, marlins ou requins peuvent réchauffer leurs muscles pour une course de vitesse, mais l’opah va plus loin. Un système de vaisseaux appelé rete mirabile fonctionnant comme un radiateur, enveloppe ses branchies et permet d’envoyer un sang réchauffé dans tout son corps. Pas besoin de limiter ses périples en profondeur ou de se munir d’antigels comme certains, l’opah se sent aussi bien en surface qu’à 400 mètres ! Une isolation des organes par des couches de graisses plus une pompe à chaleur super efficace font de ce magnifique poisson pouvant peser jusqu’à 100 kilos, un maître des profondeur. Source : Smithsonian