Mêmes les plantes carnivores peuvent être végétariennes !

Utriculaire commune - Claude Nuridsany & Maria Perennou / Science Photo Library

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Les plantes carnivores capturent et digèrent de petits animaux afin de compenser les carences de leurs milieux. Jusqu’à ce 21 décembre, on pensait les pièges de l’utriculaire – une plante aquatique - destinés exclusivement à la capture de daphnies, alevins ou têtards. Ces outres, formées par des feuilles sub-aquatiques modifiées se déclenchent au passage d’une proie et l’aspirent façon ventouse. Si la plante gobe tout ce qu’elle trouve, 90% de ce qui attérit dans les vésicules sont des algues et du pollen, seulement 10% des animaux. Ce que l’on considérait des prises accidentelles se révèle, dans une nouvelle étude, essentiel à l’équilibre diététique de la plante. Les utriculaires au régime riche en algue et pollen sont plus grosses tandis qu’un régime carné plus riche assurera le passage de l’hiver. Source : Annals of Botany

Steiermark

VOIR SUR LA CARTE