Première images d’un bébé glouton dans la nature

© Mike Jokinen / Alberta Conservation Association - cliché issu du film de CBC - The Nature of Things - WOLVERINE: Ghost of the Northern Forest

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

L’événement est exceptionnel. Et pour cause, le glouton est si discret que l’observer dans la nature relève de l’exploit. Alors imaginez la joie du cinéaste animalier Andrew Manske lorsqu’il a pu filmer cette scène incroyable et inédite d’une maman déplaçant son petit d’une tanière à une autre. Comme les phoques du Groenland ou certains primates, le bébé glouton est habillé d’un lanugo : un pelage de naissance d’une couleur différente de celle qu’il arborera une fois adulte. Pesant 85g aux tous premiers jours, les gloutons (appelés carcajous au Québec) seront allaités par leur mère durant trois mois et il faudra encore deux à quatre mois avant qu’ils deviennent indépendants. Cela fait cinq ans que le cinéaste suit dans la forêt boréale du grand nord, cet animal insaisissable pour un documentaire à paraître prochainement. Cette séquence, visible ici, a pu être réalisée grâce à des pièges vidéo déclenchés par des barrières infra-rouges, placées au sortir d’un terrier. Source : Andrew Manske