Question intelligence, corbeaux et chimpanzés se disputent le podium

© Minden Pictures / Cyril Ruoso / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Ce n’est pas seulement la taille du cerveau qui importe mais la façon dont on l’utilise. Une affirmation que peuvent croasser les corbeaux depuis ce 1er mai, puisque des recherches viennent de montrer qu’en dépit de la petite taille de leur boîte crânienne, ils sont aussi intelligent que des chimpanzés au cerveau beaucoup plus imposant. Comment arriver à un tel résultat sachant que la comparaison des capacités cognitives de deux espèces aux modes de vie radicalement différents est peu aisé ? Les chercheurs ont repris un test où un tube de plexiglas ouvert aux deux extrémités est présenté aux animaux, un morceau de nourriture visible en son centre. C’est la première fois que corvidés et grands singes sont soumis à ce même dispositif et tous deux utilisent les extrémités ouvertes du tube pour accéder à la récompense là où d’autres animaux tentent vainement de trouver un orifice au centre du tube, au plus près du morceau de fruit convoité. Contrairement à de précédentes études, cela démontre que la taille du cerveau n’est pas le seul facteur important, la densité et les connexions neuronales sont au moins aussi cruciales. Désormais, il faudra décliner l’expression « malin comme un singe » en mode corbeau ! Source : Royal Society Open Science

Skåne län

VOIR SUR LA CARTE