Saint Patrick, le trèfle et les serpents

© Antoni Agelet / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Aujourd’hui 17 mars, les irlandais à travers le monde célèbrent la Saint Patrick, fête nationale, tout de vert habillés. Le trèfle symbolise cette journée et il faut remonter aux origines de cette fête chrétienne pour y trouver une explication. Saint Patrick, évangélisateur de l’Irlande aurait, lors d’un sermon expliqué au peuple le concept de trinité grâce à une feuille de trèfle, trilobée (même si de rares trèfles à quatre feuilles existent). Pour d’autres, le trèfle symbolise le nationalisme liée à la rébellion irlandaise de 1798. Quant aux serpents, si Saint Patrick les a chassés du pays et jetés dans l’océan au 5ème siècle après J.-C., c’est parce qu’ils symbolisaient les croyances polythéistes et leur éviction d’Irlande allait de pair avec la conversion des irlandais à la religion chrétienne. Pourtant, la légende se met à battre de l’aile lorsque les herpétologues viennent y mettre leur grain de sel. En effet, l’Irlande à l’instar de quelques autres rares îles, est totalement dépourvue de serpents. Pas même une petite couleuvre. Les preuves fossiles sont formelles, les serpents n’ont jamais pu être chassés puisqu'ils n’ont simplement jamais été présents ! Tout n’est donc que métaphore…  Source : National Geographic