Saisie massive d’ivoire et d’écailles de pangolin en Ouganda

petit pangolin (République du Congo) - Jabruson / naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Ce 25 janvier, une saisie de 700 kg d’ivoire d’éléphant et de deux tonnes d’écailles de pangolin a été effectuée par les agents de la protection de la faune sauvage à l’aéroport d’Entebbe, en Ouganda. Bien que méconnu en Europe, les différentes espèces de pangolins, petits mammifères nocturnes amateurs de fourmis et de termites figurent en tête du palmarès des espèces les plus braconnées au monde et on estime qu’au cours de cette décennie, plus d’un million d’individus ont été décimés. La Chine, aspirateur mondial de la faune sauvage a vu dans les écailles dont est recouvert le mammifère, un remède soignant entre autres le psoriasis ou les troubles de la circulation. Leur chair est également devenue une viande de brousse fort recherché. Un trafic qui profite à de véritables réseaux de criminels et gangs armés. Source : AFP