Sur le plateau du Golan, un champs de mines fait le bonheur des loups

Frans Lanting / Mint Images / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Le plateau du Golan, conquis à la suite de la guerre des six jours par Israël en 1967 et revendiqué depuis par la Syrie est le théâtre de nombreux conflits. Des mines y ont été dispersées rendant certaines de ces zones militarisées hautement dangereuses. Pourtant, des loups y ont élu domicile. Bien que protégés, ces animaux sont souvent les victimes des hommes et ici, là où personne n’ose s’aventurer, ils peuvent vivre en toute quiétude comme a pu le constater le photographe Itamar Yairi qui les suit depuis plus de deux ans. Si les loups reviennent dans diverses régions du globe, c’est probablement ici, en Israël, que leur reconquête est la plus flagrante. Et paradoxalement, ce sont les mines qui les protègent comme tout un cortège de plantes et d’animaux.Source : The Guardian.