Témoin de la nature : Une silhouette familière

© Raphaël Dutartre

+ A A -

Raphaël Dutartre

Certains auront aperçu ce sympathique passereau aux abords des masures, ce dernier s’y risquant parfois, poussé par pénurie de nourriture, notamment lors des vagues de grand froid. La mésange huppée prouve qu’elle est parfaitement adaptée à son biotope. Tapis dans la pénombre, cette dernière ressemble fort au prolongement d’une branche ou d’une écorce.

Les milieux ouverts sont à éviter pour les petits passereaux, chassés par les pies, les faucons et autres terreurs ailées. Au contraire, sa vivacité et sa discrétion en font un animal prédisposé pour le sous-bois. Ce lieu serait un paradis si c’était sans compter la martre des pins, l’épervier d’Europe ou encore la petite chouette nommée chevêchette

Notre partenaire

http://image-nature.net

Raphaël Dutartre

http://image-nature.net