Top départ d’une migration sur trois générations

On trouve cette grande libellule près des eaux calmes avec beaucoup de végétation. © Manuel Presti / SPL - Science Photo Library / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

C’est un périple de plus d’un millier de kilomètres pour un insecte d’à peine dix centimètres de long. Mais c’est surtout un relais en famille. Selon les découvertes des chercheurs américains de l'Institut Smithsonian, l'anax de juin, une libellule géante entame en ce moment une fascinante migration pour traverser l’Amérique, qui va concerner trois générations.
Au départ, la première génération s’envole du sud des Etats-Unis, vers le nord. Arrivée au Québec en mars, après un trajet de presque 700 kilomètres, elle pond ses œufs au calme dans des étangs ou des plans d’eau. Ce sera là sa dernière demeure. Puis, la nouvelle génération prend la relève pour effectuer le retour, à partir du mois de juillet. Ainsi, seule la troisième génération, née en novembre, profite pleinement d’un mode de vie sédentaire et passe toute sa vie, le temps d’un hiver, dans le sud.
Pour mener à bien cette enquête, les chercheurs se sont appuyés sur un réseau de bénévoles qui a recueilli pendant plus de vingt ans des informations et retracé ce parcours. Il faut dire cette jolie libellule et ses couleurs chatoyantes ne passe pas inaperçue avec ses 8,5 cm de long, son thorax vert et son abdomen bleu.

Source Radio Canada