Un déguisement de chenille pour le jeune aulia cendré

Icesi University/EPA

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

La plupart des oisillons sont revêtus d'un plumage cryptique pour échapper aux prédateurs. Ce n’est pas le cas de l’aulia cendré, couleur poil de carotte, qui semble vouloir attirer sur lui tous les regards. L’oisillon de cette espèce vivant dans les forêts tropicales colombiennes mesure à peine plus de 10 cm aux premiers jours de sa vie. Loin de lui nuire, ce pyjama bigarré est un formidable répulsif car couleurs et motifs imitent à la perfection une chenille toxique. Il y a plus : jusqu’à l’âge de six jours environ, face au danger, les oisillons plongent leur tête vers leur poitrine et tortillent leur corps pour parfaire leur ressemblance avec l’insecte dangereux. Douze jours plus tard, cette parure est remplacée par les couleurs feuilles mortes de l’adulte, au moment où le jeune quitte le nid parental. Source : New Scientist.