Un plan de sauvegarde pour les okapis du Congo

©Imagebroker / Jspix / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 22 février, partons au cœur du Congo où un plan de sauvegarde des okapis vient d’être lancé ! Avec ses quelques rayures noires et blanches sur les pattes, l’okapi ressemble à son cousin le zèbre. Mais c’est bien à la girafe qu’il est étroitement apparenté, avec la particularité d’avoir un coup plus fin et très large. Ce n’est pas un hasard si l’okapi est surnommé la girafe des forêts. Mais pas n’importe lesquelles ! Car l’okapi vit exclusivement au cœur des forêts tropicales de la République Démocratique du Congo comme dans la Réserve de Faune à okapis, inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco ! Là, 3000 okapis cohabitent avec les éléphants, les buffles et plus de 300 espèces d’oiseaux ! Avec son pelage d’un magnifique brun chocolat, l’okapi se camoufle très bien dans la forêt dense. Ce grand discret s’y cache du redoutable léopard, mais aussi de la menace humaine persistante… En effet, même au sein de la réserve, l’okapi est en danger, fortement menacé par la diminution de son habitat via des activités souvent illégales. Voilà pourquoi l’IUCN et l’Institut Congolais pour la Préservation de la Nature viennent de lancer un plan de sauvegarde sur 10 ans de l’okapi, par l’intermédiaire de la restauration de ces zones protégées de plus en plus fragilisées. Source : IUCN