Un tigre de l’amour retrouve la liberté et un nouveau territoire

Utyos Wildlife Rehabilitation Centre - Mark Carwardine / naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Uporny vivait autrefois dans la région russe de Khabarovsky qui s’était au fil du temps trouvée dépourvue de ses proies habituelles. Pour survivre, il chassait des chiens. Ces conflits avec le monde des humains lui ont valu d’être capturé en novembre 2014. Aujourd’hui, 27 juin, ce mâle dont le nom signifie têtu en russe vient de retrouver la liberté et un nouveau territoire riche en proies potentielles. Equipé d’un collier émetteur afin que les autorités gouvernementales en charge de la protection de ce magnifique félin puissent suivre ses mouvements, il a été relâché dans une région montagneuse de l’est de la Russie et aura pour voisins une femelle accompagnée de son jeune. Appelé aussi tigre de Sibérie, il ne reste que 450 individus répartis dans les forêts boréales du grand nord de la Russie, de la Chine et de la Corée. Source: The Guardian