Une empreinte utile pour la science

©Tom Arnbom/WWF

+ A A -

Disneynature

Une équipe de scientifiques français du laboratoire SPYGEN, en partenariat avec le  WWF, vient d’isoler pour la première fois l'ADN de l’ours polaire à partir d'une empreinte laissée dans la neige. Cette découverte va permettre d’évaluer précisément les populations d’ours polaires en Arctique, difficiles à suivre. «À l'heure actuelle, les chercheurs utilisent des techniques invasives et coûteuses afin de suivre les évolutions (…) des ours polaires. Or, recourir à l’analyse de l’ADN des empreintes génétiques permettrait de réduire les investissements nécessaires, et faciliter ainsi le suivi des populations » explique Arnaud Lyet du WWF. Source : WWF