Une victoire pour les bélugas face à l’exploitation pétrolière

Sue Flood / naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Ce 4 avril, les bélugas du fleuve Saint-Laurent peuvent se réjouir. La société d’oléoducs Transcanada a abandonné la construction d’un terminal pétrolier dans le fleuve. Situé à Cacouna, juste à côté du parc marin de Saguenay-Saint-Laurent, il devait exporter la production de l’Alberta vie le projet Energie Est, à raison d’un débit de 1,1 million de barils par jour. C’est pourtant dans les eaux du fleuve que viennent chaque année les bélugas pour se reproduire. Les populations de cette espèce de cétacé sont victimes de la dégradation de leur habitat, de la pollution et viennent de rejoindre le club des espèces en voie de disparition. Ce jeudi, Transcanada a enfin renoncé au projet Cacouna qui mettait en péril les quelques mille bélugas de l’estuaire. Source : bnn.ca