Les intempéries actuelles, un phénomène centennal ?

© Fabrice Cahez / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Avec la pluie qui tombe sans discontinuer depuis plusieurs jours, engendrant de nombreuses inondations dans l’hexagone, il est souvent question d’événement centennal. Que signifie réellement ce mot ? Selon les spécialistes, de telles intempéries sont exceptionnelles et cet événement a une durée de retour de 100 ans, ce qui signifie non pas que les prochaines fortes intempéries auront lieu en 2116 mais que la probabilité d’un tel événement est d’1/100 chaque année. Il se produit donc en moyenne une fois tous les siècles. C’est à la fois l’époque de l’année qui est exceptionnelle – de telles crues des fleuves se produisent habituellement en janvier - mais aussi l’intensité des pluies. En seulement trois jours, de nombreuses régions ont enregistré l’équivalent de deux mois de précipitations ! Cet événement climatique peut-il être mis sur le compte du dérèglement climatique global ? Oui et non répondent les spécialistes. L’atmosphère et la position des anticyclones et dépressions suit un modèle chaotique donc peu prévisible. Néanmoins, parce que nous sommes dans une année particulièrement chaude, l’air est très chargé en vapeur d’eau occasionnant une probabilité accrue de perturbations pluvieuses. Mais il est difficile de faire un lien de cause à effet pour le moment. Ces intempéries que connaissent la France et le sud de l’Allemagne devraient  prendre fin dans les jours prochains permettant enfin la décrue des cours d’eau.  Source : AFP