Insaisissables anguilles

Civelles ou piballes nageant en nombre pour migrer France Philippe Garguil / Biosphoto

+ A A -

DISNEYNATURE

Elles seraient en train d’éclore à la fin de l’hiver et au début du printemps de l'autre côté de l'Atlantique, dans la mer des Sargasses, entre la Floride et les Antilles. Mystérieuses anguilles. Les larves se laisseraient ensuite dériver, portées par le Gulf Stream, jusqu’aux côtes européennes, de la Méditerranée à la Suède. Une migration marathon qui s’étendrait sur 5000 à 10 000 kilomètres. Devenues civelles, ces petits poissons fins translucides qui mesurent 6 à 7 centimètres remontent les estuaires d’Europe pour s’établir en eau douce, notamment en France. La jeune anguille coule alors des jours tranquilles au fond des rivières, où elle se nourrit d'insectes, de vers et de petits poissons qui lui donnent son aspect jaune vert. Après cinq à dix ans, adulte, elle prend une couleur argentée et retourne à l'océan en octobre, décembre, pondre ses œufs puis mourir. Pourtant, ce long périple de l’anguille européenne reste à prouver et constitue une des plus grandes énigmes du monde marin. Car, à ce jour, aucune ponte n'a été observée dans la mer des Sargasses, zone où l'on a juste capturé les plus petites larves de cette espèce.

Source : Science et vie