L’ONU jette les bases d’un traité pour protéger la haute mer.

Banc de thons rouges du nord © Wild Wonders of Europe / Zankl / naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Aujourd’hui 24 janvier, les négociations à l’ONU pour les océans progressent. En jeu, un traité qui préserverait les zones de haute mer, situé au-delà des eaux territoriales et que chaque pays gère selon son bon vouloir. Menacées par la surpêche, la pollution et le bouleversement climatique, ces régions représentent 64% des surfaces océaniques. L’idée serait de pouvoir y créer notamment des zones marines protégées. Les ONGs regroupées au sein de la coalition pour la Haute Mer ont salué ce premier pas. Néanmoins, un traité ne verra le jour, au mieux, qu’en 2018. Or, le temps presse. Et les océans souffrent. Pourtant, ils jouent un rôle majeur de climatiseur et abritent une biomasse importante et essentielle qui profite aussi aux hommes. Source : AFP