pourquoi « l’épée » de l’espadon est-elle incassable ?

Reinhard Dirscherl / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Ce long rostre, c’est l’accessoire indispensable de l’espadon et du voilier.  Une étude publiée cette semaine révèle les étonnantes propriétés de cet os qui, malgré sa structure effilée et apparemment fragile, reste solide et puissant pour assommer les proies dont ces poissons se délectent. Ce ‘bec’ ne se casse-t-il jamais ? Bien que le poisson ne dispose pas des cellules réparatrices osseuses que l’on rencontre chez les mammifères, la structure interne du rostre est sans cesse remodelée et solidifiée. Une grande nouveauté pour les chercheurs. Reste maintenant à comprendre en détail ces réparations osseuses ! Source : Proceedings of the National Academy of Sciences