Une opération pour sauver les diables de mer !

© Wolfgang Poelzer / WaterFrame - Agence / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 5 Juillet, si vous êtes en vacances sur les côtes méditerranéennes, vous aurez peut-être la chance de rencontrer de majestueuses raies… Si la plus connue est la raie manta, que l’on rencontre dans les eaux côtières des mers tropicales et de certaines eaux tempérées, connaissez-vous son cousin, « le diable de mer » méditerranéen ? Reconnaissable à ses grandes ailes, son dos sombre qui tranche avec le blanc de son ventre, et ses cornes sur la tête, cette raie passe le plus clair de son temps à la surface de l’eau, bouche grande ouverte, pour en extraire le plancton… Avec ses 5 mètres d’envergure, le diable de mer devrait se faire remarquer dans les eaux méditerranéennes… Mais menacé par la surpêche, ses apparitions se font de plus en plus rare, si bien qu’il est classé aujourd’hui comme espèce en danger  par l’UICN.

L’association « Ailerons », qui œuvre pour la protection des raies et requins de Méditerranée, a décidé de passer à la vitesse supérieure en lançant une opération baptistée Wing4Sea.

L’objectif est d’utiliser la technologie des drones afin d’en savoir plus sur le diable de mer méditerranéen, bien trop difficile à observer via de simples plongées. Une balise satellite sera posée sur l’un d’entre eux afin de suivre ses déplacements, et récupérer de précieuses informations pour mieux protéger cette espèce !

Savez-vous pourquoi cette espèce, totalement inoffensive pour l’homme, est appelée « diable de mer » ? De vieilles croyances, attribuent à cette raie le rôle de « diable », qui entraînerait au fond de l’eau les bateaux de pêcheurs…

Source : 20 minutes