Pourquoi les feuilles tombent-elles en automne ?

Un chat regardent des feuilles tomber © Biosphoto /Juniors

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 26 novembre, les dernières feuilles s’accrochent encore aux branches des arbres, de moins en moins colorés. Bientôt, les couleurs vives et chatoyantes de l’automne auront disparu du paysage ! Les arbres totalement dénudés devront alors affronter l’hiver, seuls. Mais pourquoi les feuilles tombent-elles en cette saison ? Ce phénomène ne se produit que dans les régions tempérées. A l’approche de l’hiver, les températures et la durée du jour diminuent, et l’intensité des rayons du soleil avec. Les feuilles tentent alors de s’adapter pour survivre au froid. En effet, si le tronc et les branches – isolés par l'écorce – sont en mesure de supporter les rudes conditions imposées par l’hiver, il en est une toute autre affaire pour les feuilles. Elles sont tout simplement incapables de résister.

En automne, débute un mécanisme fascinant au sein des arbres. Ces derniers sentent le froid venir et, afin de survivre à l’hiver, décident de priver leurs feuilles – trop fragiles – de ce suc nourrissant, indispensable à leur développement. Ils les sacrifient ! Pour cela, les arbres se mettent à produire des petits bouchons de lièges qui isolent les feuilles des réseaux de sève. Sevrées tout au long de cette saison, les feuilles survivent quelques temps grâce à leurs propres réserves, avant de se retrouver totalement déshydratées. Elles changent alors de couleurs et durcissent ensuite et n’ont plus qu’à tomber en chute libre vers le sol. Le vent les emportera alors dans ses tourbillons avant de toucher la terre ferme. L’attache de la feuille fraichement rompue sera très vite recouverte par une fine couche de liège, comme un pansement pour soigner la plaie. Source Futura Sciences