La Californie essuie sa première grosse tempête causée par El Niño

Un canard sous une forte pluie © Biosphoto / Sebastian Kennerknecht / Minden Pictures

+ A A -

Disneynature

Plongée dans une sécheresse exceptionnelle depuis plusieurs années, l’État de Californie aux États-Unis connait depuis hier sa première grosse tempête causée par le phénomène climatique El Niño. Et aujourd'hui 6 janvier, les pluies continuent encore de tomber sur la région, sur des terres marquées par l’aridité d’un été brûlant. Sous la pression des intempéries, les sols très fragiles subissent alors des inondations et des coulées de boue, entrainant la fermeture de certaines routes et des coupures de courant. Depuis hier, l’alerte aux crues éclairs a été déclenchée. En effet, selon le Service national de météorologie, 3,6 cm de pluies se sont abattues sur l'aéroport de Los Angeles, dépassant l'ancien record de 3,4 cm en 1979. Courant chaud du Pacifique à l’origine de la hausse des températures océaniques et de la formation de nombreuses tempêtes, El Niño est « le plus puissant observé depuis plus de 15 ans » cette année, d’après l’Organisation Météorologique Mondiale. Cependant, ces chutes de pluies record ne parviendront pas à réalimenter les nappes phréatiques très touchées par la sécheresse. Source : AFP