Un arc-en-ciel dure neuf heures dans le ciel de Taïwan

Un arc-en-ciel

+ A A -

Disneynature

Après la pluie vient le beau temps et, entre les deux, apparaît (avec un peu de chance) l’arc-en-ciel. Multicolore, il étend son arc d'un bout à l'autre du ciel, avant de disparaître aussi vite qu’il s’est dessiné. L’arc-en-ciel est aussi magique qu’éphémère. Et nous laisse généralement moins de dix minutes pour le contempler. A moins que la nature décide de prolonger le plaisir…

Le 30 novembre dernier à Taipei, la capitale de Taïwan, un arc-en-ciel a sublimé le ciel pendant près… de 9 heures.

Selon Chou Kun-Hsuan et Liu Ching-Huang, deux professeurs du département des sciences atmosphériques de la Chinese Culture University, l’arc-en-ciel est apparu à 6h57 du matin pour s'effacer à 15h55. Sans doute l’apparition la plus longue jamais observée par l’Homme !

Selon le Guiness Book, l’actuel record de longévité d’un arc-en-ciel, avant l’officialisation de celui de Taïwan, est détenu par un phénomène météorologique apparu dans le Yorkshire en Angleterre, le 14 mars 1994. Il avait duré six heures.

Les arcs-en-ciel se forment lorsque des rayons lumineux provenant du Soleil passent au travers de gouttes de pluie. À l'intérieur, ils sont diffractés, réfléchis et dispersés jusqu'à former ce surprenant phénomène.

Un arc-en-ciel dure neuf heures dans le ciel de Taïwan