Renaissance du lac Kati Thanda

Le lac Kati Thanda Theo Allofs / Minden Pictures / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Situé en plein cœur du vaste désert rouge australien, le lac Kati Thanda ou lac Eyre, d’une superficie de plus de 9000 m2 ne se remplit que rarement. Tous les trois ans, au mieux, lors de pluies abondantes. Ce mois de janvier, de copieuses précipitations ont abreuvé les rivière Macumba et Warburton, avant qu’elles ne déversent leur précieux chargement dans le lac. Un spectacle non seulement pour les humains lié aux variations de couleurs occasionné par ce grand bouleversement, mais surtout une aubaine fort attendue par des milliers d’oiseaux. Ce petit peuple aquatique commence à se regrouper dans cette oasis qui accueillera des sternes, des avocettes, des échasses à tête blanche et jusqu’à plusieurs centaines de milliers de pélicans à lunette venus depuis la Papouasie pour certains, se goberger des poissons du lac éphémère. Source : australianwildlife.org