Tour de France de la biodiversité : La réserve de Saint-Quentin-en-Yvelines

La réserve de Saint-Quentin-en-Yvelines David Pattyn / naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Encore quelques efforts et tours de pédalier, voici l’ultime étape du Tour de France qui traverse l’une des dernières zones humides d’île de France avant de s’achever sur les Champs-Elysées. Née des travaux hydrauliques de Louis XIV réalisés afin d’amener les eaux de pluie jusqu’au château de Versailles, la réserve est aujourd’hui une importante escale pour 242 espèces oiseaux  en cours de migration ou venus se reposer durant l’hiver. On y rencontre parfois l’élégant balbuzard pêcheur venu se nourrir de poissons dans l’étang mais aussi le magnifique grèbe huppé. Reconnaissable à sa huppe  double couleur ébène et sa collerette rousse, cet excellent plongeur est en ce moment encore accompagné de ses jeunes qu’il porte régulièrement sur son dos. Source : MNHN