Les forêts tropicales au secours du climat

Les forêts tropicales au secours du climat Cyril Ruoso / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Une étude de la NASA publiée ce 2 janvier montre que les forêts tropicales absorbent beaucoup plus de dioxyde de carbone que ce qui était estimé jusqu’à lors. Sur les 30 % d’émissions de gaz à effet de serre engloutis par les forêts, plus de la moitié (soit 1,4 milliards de tonnes de CO2) le sont par les sylves moites et humides. Autrefois considérées comme plus aptes à stocker le  CO2 atmosphérique, les forêts boréales voient leurs capacités s'essoufler. Or, le réchauffement et le taux de CO2 continuent de s’accroître. Si ce résultat peut ne pas surprendre, c’est la première fois qu’une étude compile autant de modèles et données, aboutissant à un résultat chiffré et fiable. Un argument de plus montrant le rôle essentiel de ces forêts et la nécessité de les préserver à tout prix. Source : Proceedings of National Academy of Sciences