Un nouveau parc national voit le jour au Congo

éléphant de forêt, Congo © Roger de La Harpe / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Jouxtant le parc national des plateaux Batéké situé au Gabon, un nouveau parc voit le jour de l’autre côté de la frontière. S’étendant sur 350 000 hectares, c’est le cinquième parc national du Congo et avec son homologue gabonais, il forme désormais une vaste aire protégée d’un demi-million d’hectares dans laquelle évoluent de nombreuses espèces emblématiques et protégées à l’instar des gorilles de plaine de l’ouest, des chimpanzés ou encore des éléphants de forêt.
Le parc de l’Ogooué-Leketi, du nom d’un fleuve congolais et de l’un de ses affluents abrite également les très rares céphalophes de Grimm et les chacals à flancs rayés ainsi que des oiseaux comme le traquet-fourmilier ou l’hirondelle de Brazza. Trois concessions forestières ont été fermés dans l’enceinte de cette zone où désormais toute exploitation du bois et des minerais est interdite. Désormais, l’enjeu reste l’application de ces interdictions et la lutte contre les extractions clandestines ainsi que le trafic de faune sauvage. Mais le jeu en vaut la chandelle !
 
Source : WCS