Un regain d’espoir pour les frênes !

Un frêne © FLPA - Frank Lane Picture Agency / Allen Lloyd / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 25 avril, une nouvelle recherche nous laisse espérer que le frêne n’est pas prêt à disparaître de nos paysages… En France, et dans toute l’Europe, les frênes, qui font partie des plus grands arbres de nos forêts, sont attaqués depuis quelques années par un champignon pathogène qui fait dépérir l’espèce… Le champignon pénètre dans l'arbre par les feuilles, dont il provoque le flétrissement. Il gagne ensuite les ramures, qui se nécrosent, le bois prenant alors une teinte grise… Les jeunes arbres meurent rapidement tandis que les plus vieux sujets dépérissent lentement…

Mais en Grande-Bretagne, un frêne surnommé « Betty », vivant parmi les arbres infectés, réussit à résister à la maladie ! Après plusieurs tests génétiques, les scientifiques ont trouvé que cet arbre a un très haut degré de tolérance, suscitant l’espoir, qu’avec des gènes similaires, des arbres pourront être plantés pour régénérer la population de frênes.

Pour le Professeur Allan Downie, du centre de recherche John Innes, l’identification de marqueurs génétiques de résistance à la maladie, est une première étape dans la lutte contre le dépérissement de l’arbre, mais aussi pour protéger les 955 espèces qui dépendent des frênes, comme les souris, les écureuils ou les mésanges bleues…

Source : Telegraph, Le Figaro