Lac Turkana : Le berceau de l’humanité

Lac Turkana © Martin Harvey / Biosphoto

+ A A -

AFP

Le lac Turkana, au Kenya, plus grand lac désertique au monde et considéré comme un des berceaux de l'Humanité, a été placé jeudi par l'Unesco sur la liste du patrimoine en péril.
 
Surnommé la "mer de Jade" pour ses célèbres reflets, le lac Turkana s'étire du nord au sud sur 249 km de long en suivant la vallée du Grand Rift africain, et mesure 44 km à sa largeur maximale.
 
Le territoire classé au patrimoine mondial de l'Unesco, depuis 1997, correspond aux trois parcs nationaux du lac, à savoir les îles Central Island (500 hectares) et South Island (3.900 hectares), ainsi que le parc de Sibiloi (157.085 hectares), situé sur la rive nord-est.
 
La région est protégée pour son écosystème unique ainsi que pour ses gisements fossilifères. De nombreux fossiles d'hominidés (Australopithèque, Homo habilis, Homo erectus et Homo Sapiens), et d'espèces animales, ont en effet été retrouvés à Sibiloi.
 
Le lac et son écosystème sont cependant menacés, principalement par le barrage hydroélectrique de Gibe III, le plus haut d'Afrique (243 mètres), inauguré fin 2016 sur l'Omo, et d'importants projets d'irrigation pour des plantations de cannes à sucre et de coton.

Source : AFP