L’activité humaine toujours aussi impactante sur la fonte des glaciers

La fonte des glaciers Biosphoto / Gérard Lacz

+ A A -

Disneynature

L’activité humaine est le premier facteur responsable du recul des glaciers depuis 20 ans,  d’après une nouvelle étude publiée dans la revue américaine Science.  L’équipe de chercheurs a élaboré un logiciel informatique prenant en compte d’une part les facteurs de réchauffement naturel comme l’activité volcanique et d’autre part l’activité humaine tels que les gaz à effet de serre. Depuis l’ère industrielle, vers 1851, jusqu’à 1989, l’activité humaine a engendré 25% de la fonte des glaciers. Mais de 1991 à 2010, la part est montée à 69% et s’est accrue sans interruption…

Source : AFP