Un oursin glouton dévore les forêts de kelp

Oursins rouges et Oursins pourpres Kelp géant - Californie © Brandon Cole / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Au large de la Californie se niche une forêt luxuriante. Cachée sous la surface du Pacifique, ces kelps géants forment un écosystème à nul autre pareil dans lequel cohabitent plus de 750 espèces dépendant de la bonne santé de ces algues aux proportions arborées.

Mais un danger guette cet incroyable sylve sous-marine. Violet, rond comme un ballon, l’oursin pourpre est élégant mais c’est surtout un glouton.

Depuis la raréfaction de son principal ennemi l’étoile de mer soleil suite à une fatale épidémie, l’échinoderme en profite et il prolifère. Or, rien ne plait plus à l’oursin que de grignoter des algues telles que les kelps géants et une armée de ces boules hérissées de piquant provoque des ravages dans cette forêt d’un si incroyable biodiversité.

Tout a débuté en 2013 avec une sécheresse extrême frappant la côte ouest et provoquant un réchauffement notable des eaux côtières. Cette hausse de température a favorisé la prolifération de pathogènes déclenchant des maladies comme celle ayant décimé l’étoile de mer soleil, l’une des plus grandes étoiles marines.

Jusqu’en 2014 on pouvait, en une plongée, rencontrer jusqu’à une centaine de ces étoiles de mer et désormais, tant en Californie qu’en Oregon, les plongeurs ne les croisent plus. La situation a de quoi alarmer les spécialistes car non seulement ces forêts jouent le rôle de barrière anti-érosion mais elles servent également de pouponnière pour de nombreux poissons, crustacées et mollusques, elles sont également essentielles aux loutres de mer qui occupent la forêt de cette sylve immergée.

Seule solution pour contrer la disparition de ce milieu unique : le repeuplement des forêts par la grande étoile solaire.
 
Source : Ouest France