Une expédition scientifique « excrément » originale !

Excréments de Rorqual bleu © Franco Banfi / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

L’expédition scientifique mérite à n’en pas douter la palme de l’originalité puisqu’elle est uniquement dédiée… aux excréments de baleines. Mais derrière l’aspect amusant, se cache un intérêt écologique majeur.

L’objectif de cette mission consiste à mesurer l’impact des déjections des grands cétacés sur l’écosystème océanique. Car les chercheurs en sont persuadés, ces déjections jouent un rôle essentiel dans la productivité océanique. Ils se sont donc donné rendez-vous en Antarctique afin de mener une campagne de prélèvements de crottes de baleines bleue sept semaines durant.

Ayant failli disparaître au tournant du 20èmesiècle avec la chute de 95% de leurs effectifs dus à la chasse baleinière, les géants du globe sont aujourd’hui entre 10 000 et 35 000. Les excréments de ces cétacés fonctionnent comme des fertilisants, nourrissant les bactéries et le phytoplancton. Or, ce dernier est non seulement un élément clé dans la séquestration du carbone mais il nourrit le krill, nourriture de base de l’essentiel de la faune marine.

Les manchots et les otaries ne jouent pas ce rôle car ils ont tendance à déféquer essentiellement sur la banquise et la terre ferme. Rendez-vous en début d’année pour connaître les résultats de l’expédition.
 
Source : The Guardian

Antarctique

L'Antarctique parfois appelé continent austral ou continent blanc, est le continent le plus méridional de la Terre. Situé autour du  pôle Sud, il est entouré par l'océan Antarctique et bordé par les mers de Ross et de Wedell.

VOIR SUR LA CARTE