Une forêt féérique cachée sous la mer

Serran des algues dans une forêt de Kelp - Mexique ; Islas San Benito © Reinhard Dirscherl / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Le long des côtes californiennes et sud-africaines pousse une étrange forêt. Ici, ce ne sont pas des arbres qui tutoient le ciel mais des algues qui viennent chatouiller la surface de l’océan. Les kelps géants portent bien leur nom.

Chaque algue, cramponnée au fond rocheux croît à une vitesse vertigineuse, parfois près de 45 centimètres en une seule journée. La fronde de cette plante marine qui se maintient entre deux eaux grâce à des flotteurs en forme de poire peut mesurer jusqu’à plus de 40 mètres de long, un record dans le monde sub-aquatique.

Ainsi, ces kelps forment une véritable jungle verdoyante dans laquelle se côtoient des animaux qui ne vivent nulle part ailleurs comme le poisson garibaldi ou la loutre de mer. Mais cette forêt a bien d'a^tres rôles que celui d'immeuble pour espèces endémiques, elle apaise aussi le déferlement des vagues avant qu’elles ne se brisent sur la côte, ralentit les courants ce qui leur permet d’être réchauffés par les rayons du soleil. 

Afrique du Sud

Grande comme deux fois et demie la France, l'Afrique du Sud occupe toute la pointe au sud du continent, avec deux façades côtières également réparties entre l'océan Atlantique à l'ouest et l'océan Indien à l'est.
VOIR SUR LA CARTE