Histoire du jour : Les champignons faiseurs de pluie

Les champignons faiseurs de pluie Yves Lanceau / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Les gouttes de pluie naissent de microscopiques particules venant nourrir les nuages. Souvent ce sont des poussières mais des chercheurs ont montré en octobre dernier que les spores des champignons jouaient un grand rôle dans ce mécanisme, tout particulièrement dans les forêts tropicales. Chaque année, un seul champignon peut produire plusieurs millions de spores qu’il relâche dans l’atmosphère de manière visible comme les vesces ou plus discrètement. Transportés par le vent, ces petites capsules enfermant un grain de vie donneront pour certaines naissance à d’autres champignons. Mais il y a plus : les sucres contenus dans ces spores absorbent l’eau et c’est cette propriété qui fait qu’une fois arrivée dans un nuage, elles se métamorphosent en goutte d’eau et deviennent pluie. Se plaisant tout particulièrement dans les environnements humides, quoi de plus normal que les champignons aient mis au point un processus leur permettant de fabriquer la pluie dont ils ont tant besoin ! Source : Plos One