En Suède, le plus vieil arbre du monde

Pin Bristlecone (Pinus longaeva) et voie lactee © Marcio Cabral / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Longtemps détenu par un pin de Bristlecone vivant en Californie, le titre du plus vieil arbre du monde est désormais détenu par un épicéa suédois. Celui-ci a soufflé cette année ses 9563 bougies.

Ce sont ses racines, qui, analysées au carbone 14 ont dévoilé l’âge du vénérable vieillard. En effet, cette espèce se multiplie par marcottage, c’est-à-dire par enracinement de rameaux qui, pendant de l’arbre mère, touchent le sol avant de s’y ancrer. Puis, au bout de 600 ans environ, l’arbre mère meurt mais pas son système racinaire qui va engendrer des troncs filles et ainsi entretenir la lignée génération après génération.

Imaginez que lorsque cet épicéa a germé, les humains découvraient tout juste l’agriculture et domestiquaient leurs premiers animaux.