2018, une année riche en nouvelles espèces florales

Feux d'artifice de fleurs de Paepalanthus (Paepalanthus sp) au coucher du soleil, Parc national Chapada dos Veadeiros, Brésil © Marcio Cabral / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

L'année 2018 est sur le point de tirer sa révérence. Une année durant laquelle 128 nouvelles espèces de plantes vasculaires ont été découvertes et 48 champignons. Parmi les géantes, un arbre, répondant au nom de Talbotiella cheekii découvert dans un confetti de forêt tropicale côtière guinéenne en Afrique de l’ouest, non loin de la capitale Conakry. Grandissant jusqu’à plus de 24 mètres, il porte des gousses qui explosent, libérant ainsi ses graines. Mais, le bel arbre aux fleurs roses est d’ores et déjà menacé du fait de la disparition des forêts, exploitées pour le bois et les ressources minières souterraines.

Une espèce de plante carnivore a également été découverte ainsi qu’une igname grimpante ou encore une espèce cousine du piment de la Jamaïque et une orchidée sabot de Venus trouvée pour la première fois sur le marché noir à Vientiane au Laos.

Si ce palmarès reste exceptionnel d’autant que certaines espèces découvertes sont de très grande taille, les botanistes pointent du doigt le fait que malheureusement, beaucoup de ces nouvelles venues sont d’ores et déjà sur le fil de l’extinction ou poussent dans des zones non protégées.
 
Source : The Guardian